Le risque électrique dans les lieux de travail

L’électricité devant être utilisée dans toute l’entreprise, il est important pour les chefs d’entreprises de prévenir les risques d’origine électrique à travers la sécurisation des installations d’électricité. À noter...

L’électricité devant être utilisée dans toute l’entreprise, il est important pour les chefs d’entreprises de prévenir les risques d’origine électrique à travers la sécurisation des installations d’électricité. À noter que le nombre d’accidents du travail d’origine électrique a sensiblement évolué ces dernières années. Rien qu’en 2012, plus de 700 cas d’accidents sur les lieux de travail ont été enregistrés dont la plupart concernent les secteurs du bâtiment et des travaux publics. On dénombre également 5 décès.

20% des incendies seraient d’origine électrique

Toute entreprise peut être confrontée à un accident d’origine électrique. Bien que l’on observe de moins en moins d’accidents sur les lieux de travail, il est important de bien connaitre les principes de base de la sécurité électrique, notamment du contrôle installation électrique entreprise. Ce qui permet à chaque salarié de limiter les risques.

De plus, les lésions qui sont occasionnées par ces accidents sont relativement graves en fonction du courant (continu ou alternatif). On a aussi la tension ainsi que les paramètres physiologiques tels que la transpiration au moment de l’accident. La plupart des lésions touchent les mains, les membres supérieurs ainsi que les yeux. On a ainsi des brûlures, des contusions, les commotions et les plaies.

Quelle règlementation sur le risque électrique ?

La règlementation sur le risque électrique a été proposée par décret en 2010. Elle impose aux employeurs de respecter les règles relatives à l’utilisation électrique permanente ou temporaire. Il a surtout pour obligation de maintenir ces installations en conformité avec la règlementation en vigueur à travers le recours au contrôle installation électrique entreprise.

Pour les installations concernées, elles comprennent l’ensemble des matériels électriques qui sont mis en œuvre dans le cadre de la production, la distribution, la conversion et l’utilisation de l’énergie électrique.

Pour les installations électriques temporaires concernent les baraques, les stands situés dans les champs de foire, les parcs à loisir, les cirques ou encore les lieux d’exposition. On a aussi les installations de chantier dans les travaux publics ainsi que les installations des chantiers forestiers et des activités agricoles.

Que dire de l’habilitation électrique ?

Pour intervenir sur installation électrique, n’importe laquelle, il est indispensable de posséder une habilitation. Celle-ci est délivrée par le chef d’établissement. Celle-ci définit la nature des interventions à réaliser. Elle doit en ce sens respecter les normes qui ont été fixées par le référentiel des bonnes pratiques (NF C 18-510). D’ailleurs, les employeurs disposent d’un délai de 4 ans pour intégrer les salariés dans le processus d’habilitation. Les modalités de celui-ci sont définies dans la norme citée plus haut.

Categories
Bien-être
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

*

*